Pendant cette période des jeux olympiques où l’on voit des athlètes qui se battent pour aller chercher des médailles et des records avec tous les sacrifices et souffrances que cela entraine.

Pour la plupart des pratiquants de sports « mineurs », ils sont dans l’obligation d’avoir un métier qui leur permet d’assurer leurs revenus financiers.

Pour eux, il est évident que leur motivation n’est pas l’argent et nous n’entendons jamais des commentaires du public disant qu’ils sont trop payés.

En revanche, cette remarque nous l’entendons souvent dans le football quand les supporters sont insatisfaits des résultats de leur équipe.

Mais je ne suis pas d’accord avec cette idée qui dit que l’argent est la source de motivation des footballeurs professionnels. Je prends pour exemple, la victoire en Copa América de l’Argentine et de son capitaine Lionel Messi.

Ce joueur qui est l’un des meilleurs joueurs de tous les temps, qui a tout gagné en club et est recordman de gains de Ballon d’or.

Bien qu’il soit aujourd’hui milliardaire, il n’avait jamais rien gagné avec sa sélection nationale.

A trente-quatre ans, et après plus de 10 ans au top-niveau, il aurait pu arrêter de jouer avec la sélection de son pays, qui entraîne de la

fatigue supplémentaire avec des déplacements vers le continent sud-américain et une rémunération qui ne va pas améliorer sa situation financière.

Mais après avoir perdu 4 finales (3 en Copa America et 1 en coupe du monde), il a insisté car sa motivation est restée intacte de gagner des titres pour son pays et cela se voit sur les images de sa joie « de gamin » lors de cette victoire.

Cet exemple démontre que l’argent n’est pas une source de motivation, mais la conséquence d’une réussite.

Ce sont ses efforts, son travail et tous ses titres qui ont fait sa richesse financière et non pas l’inverse.

C’est aussi vrai dans le monde de l’entreprise, toutes les réussites financières ne sont que la résultante du travail, des investissements, des risques pris dans le temps. Sans projet, sans stratégie ni objectif, il n’y aura pas de réussite financière.