La Gestion des émotions

Quelle est la différence
Entre un athlète qui va chercher une médaille aux JO et un chef d’entreprise qui a rendez-vous pour une importante levée de fonds.

Entre un commercial qui doit décrocher son plus gros contrat et un footballeur qui joue la finale de la ligue des champions

Ou encore une jeune diplômée qui a son premier entretien d’embauche avec un jeune joueuse qui joue son premier match professionnel

Il n’y en a aucune. Pour chacun d’entre eux l’enjeu est élevé, ils vont être stressés car c’est un évènement très important qui peut changer leur vie.
Comment gérer ses émotions.
Il faut se préparer mentalement quel que soit son expertise et ses compétences sans un mental fort nous ne donnons pas notre pleine mesure.
Pour cela il faut muscler votre mental, car plus il sera fort, plus vous serez en mesure de gérer vos émotions quand vous le souhaitez.

Alors vous vous sentez prêts à vous muscler le mental. 

Lire l'article

La dépression s’invite dans le Football

Cette semaine la star du football Neymar a évoqué sa fatigue mentale. Il évoque son usure psychologique. C’est la première fois qu’une star du football mondialement connue en parle.

A seulement 29 ans, qui est normalement l’âge de la plénitude sportive, il parle d’arrêter de sa carrière après la coupe du monde 2022.
Après 12 ans de carrière au plus haut niveau, il est usé par la pression qui pèse sur lui depuis le début de sa carrière car aux yeux des Brésiliens il est le seul qui peut gagner la coupe du monde.

Cet aveu montre que même les plus hauts potentiels ne peuvent pas atteindre leurs plénitudes s’ils n’ont pas un mental fort.

Leader, manager, n’hésitez pas à accompagner vos meilleurs espoirs pour qu’ils grandissent et atteignent leur plénitude au sein de vos entreprises.

CDF Coaching accompagne vos meilleurs espoirs à muscler leur mental pour devenir les stars durables de vos entreprises.  

Lire l'article

Le mentoring

Bernard TAPIE a été le premier homme affaire à développer les méthodes de l’entreprise dans le monde du sport. Il a commencé par le cyclisme et ensuite avec le football.

Quand on entend les témoignages de grands sportifs comme Bernard Hinault et Didier Deschamps, au-delà des résultats positifs avec les victoires sur le Tour de France et la victoire en Ligue des champions, il est devenu un mentor pour sa « haine » de la défaite et de jamais rien lâcher.

Il a été aussi un mentor pour des hommes d’affaires qui ont investi dans le sport comme Jean Michel Aulas (Ex propriétaire de CEGID et depuis plus de 30 ans président de l’Olympique Lyonnais), mais aussi à beaucoup d’anonymes comme ceux par exemple qui avaient intégré les écoles de ventes qu’il avait créées dans les années 80.

Le mentoring est très important. J’ai eu moi-même des mentors qui m’ont permis de me construire personnellement et professionnellement.

Lire l'article

Est-ce qu’une somme d’expert peut constituer une équipe rapidement ?

Même si la victoire de mercredi est très positive d’un point de vue comptable et bonne pour le moral, est-ce que les critiques qui commençaient à poindre sur la qualité de jeu très moyenne du PSG par rapport aux attentes vont cesser ?
Avant cette victoire contre City, quand les 3 stars étaient ensemble sur le terrain, il y a eu un match nul et une victoire (même si contre Lyon au moment de la sortie de Messi, le PSG perdait 1-0).
 On s’aperçoit que la somme d’expert de haut niveau permet de répondre aux échéances ponctuelles, mais n’accélère pas la cohésion de l’équipe.
Comme dans toute construction cela demande du temps, car chacun doit trouver sa place, se mettre au service du collectif. C’est là que le profil du manager est important, car c’est lui qui doit construire une équipe complémentaire, cohérente qui sur la durée permettra d’atteindre ses objectifs.

Lire l'article

La Gestion des hauts potentiels

La semaine dernière j’ai rencontré Léa Fontaine, triple championne d’Europe junior de Judo. Au-delà de son talent, elle est accompagnée depuis 3 ans en préparation mentale par la team
GB  Consulting Partners.

Ce qui montre qu’en plus de qualités athlétiques et techniques impressionnantes, Léa ne laisse rien au hasard.
Cet exemple, montre que les hauts potentiels doivent être accompagnés pour s’épanouir et progresser.

En accompagnant leur haut potentiel, l’entreprise peut suivre le développement du salarié vers des objectifs définis, de valoriser et développer son attachement à l’entreprise pour le fidéliser.

Quand on sait qu’un recrutement raté coûte entre 50 et 100k€ à l’entreprise, ne serait-il pas le moment de penser à conserver ses hauts potentiels en les accompagnants par un coaching personnalisé même si cela peut paraître au départ comme un investissement coûteux.

Lire l'article

Comment rester performant?

Le changement d’entraineur ne permet pas forcément que les résultats soient tout de suite au rendez-vous.
Deux exemples récents ont retenu mon attention, Jocelyn Gourvenec qui a pris en main l’équipe du LOSC champion de France de Football et Bernardinho l’entraineur de l’équipe de France Volley championne olympique en titre.
Malgré des effectifs où il y a eu peu de changements de joueurs, les résultats ne sont pas là. 2 victoires en 6 matchs pour le LOSC et une élimination en 8ème de finale du championnat d’Europe pour les volleyeurs.

La même problématique peut se présenter en entreprise avec le recrutement d’un manager qui devra encadrer une équipe existante qui performe. Comment peut-il s’adapter pour garder une équipe performante ?
Pendant mes 20 années de manager, j’ai moi-même vécu cette situation de reprendre une équipe en place où il fallait continuer à la faire performer.  Au début, je pensais que pour me faire respecter il fallait que j’impose mon autorité, sans prendre en compte, le contexte, les valeurs de l’entreprise, ainsi qu’être à l’écoute des personnes en place.
Mais j’ai vite compris qu’avant toute chose il fallait se faire acheter pour ensuite amener ses équipes à atteindre les objectifs communs et pour cela il faut :
-Être à l’écoute, faire preuve d’empathie, de bienveillance et d’humilité sans oublier ses propres valeurs
-Adapter sa communication pour garder la motivation
-Repérer les relais qui vont pouvoir faire passer son message

Lire l'article

Comment se renouveler ?

En tant que manager, il faut sans cesse se renouveler pour continuer à motiver et amener ses équipes à atteindre les objectifs communs. On le voit dans les sports collectifs, les entraineurs restent très peu de temps (en moyenne 2 à 3 ans) à la tête des équipes et souvent après avoir eu de grands résultats ou des déceptions, ils changent d’environnement, prennent temporairement du recul, se reconvertissent ou se retirent définitivement.

Après l’échec à l’Euro, Didier Deschamps s’est posé la question de savoir, s’il voulait rester à la tête de l’équipe de France de foot. Laurent Tillie au volley a décidé d’arrêter l’équipe de France pour tenter un autre défi. En revanche, Olivier Krumbholz va entamer sa 22eme saison comme manager de l’équipe de France de Hand féminine, entrecoupé d’une pause de 3 ans, entre 2013 et 2016.  

A l’image de ses sélectionneurs, j’ai vécu pendant mes 20 ans en tant que manager en entreprise cette situation, de savoir si je continuais dans le même projet, soit parce que les résultats n’étaient pas ceux qui étaient attendus ou parce que j’avais atteint mes objectifs à long terme. Quand on a décidé de rester en place, il est impératif de retrouver sa motivation à travers de nouveaux objectifs. Dès qu’ils sont clairement définis, il faut les communiquer, intégrer des nouveaux pour insuffler une nouvelle dynamique tout en étant à l’écoute des cadres que l’on veut garder.

Ce qui est sûr, pour se renouveler et durer que ce soit dans le sport ou l’entreprise, il faut se remettre en question en se fixant sans cesse de nouveaux objectifs, pour garder sa motivation.

Lire l'article

Compétences et expertise = Réussite rapide assurée ?

Avec son transfert, personne ne voit Messi échoué au PSG. Du point de vue de l’expertise et des compétences, il est sûr que le choix du club est indéniable. Mais est-ce que les compétences font que le candidat sera rapidement performant après son embauche. On voit souvent dans le sport, mais aussi dans l’entreprise, des gens qui performent dans un club ou une entreprise qui ont du mal à l’être autant voire plus dans un autre environnement.

Pour Messi, même si l’aspect financier et le projet professionnel paraissent très clairs et évidents, il va falloir travailler avec une nouvelle direction qui même si elle est aux petits soins, peut avoir un fonctionnement différent, les valeurs de l’entreprise peuvent être aussi différentes des siennes
Ensuite, il y a un nouveau manager qui est un compatriote, mais avec qui il n’a jamais travaillé.

Des nouveaux collègues, même s’il connaît la plupart, pour avoir joué avec eux et qui sont pour certains des compatriotes, c’est l’un des arguments de son choix, tous ne voient pas forcément d’un bon œil l’arrivée de ce nouveau, qui même s’il est une star mondiale peut faire de l’ombre et créer des jalousies.  

De plus, si le changement est voulu, la motivation est plus grande, et permettra dans une période de doute, de mieux assumer. Dans son cas, on s’aperçoit que c’est un choix par défaut car sa première envie était de rester à Barcelone.

Enfin se posent les questions sur la vie personnelle, il va falloir que la famille s’adapte à ce nouvel environnement car après avoir passé plus de 20 ans et construit toute sa vie dans la même ville avec des habitudes, il va falloir en créer de nouvelles afin que tout le monde se sente à l’aise.

A l’heure où j’écris, personne ne doute de son adaptation et sa réussite, car c’est un très haut potentiel, avec de fortes compétences.
Si dans quelques semaines ses performances ne sont pas au niveau attendu, on pourra se dire que les compétences et l’expertise seules ne suffisent pas pour réussir rapidement dans un nouveau projet.

Il faut certainement prendre en compte d’autres aspects, à la fois par le recruteur qui a trop souvent tendance à ne prendre en compte que le savoir-faire et le candidat qui lui ne regarde souvent que la fonction et la rémunération.

Lire l'article

Constituer un collectif pour atteindre les objectifs rapidement

Avec le recrutement de Messi, ajouté à celui de Ramos, Donarumma, Wijnaldum et Akimi, en plus de l’effectif existant avec Neymar, MBappé, Di Maria, Marquinhos, Verratti, Navas, Draxler, Paredes et Kimpembe entre autres, qui sont tous des internationaux, le PSG a sur le papier une équipe qui laisse entrevoir une saison où ils vont atteindre tous leurs objectifs.
Mais est-ce qu’il suffit d’associer des stars ou des personnes aussi compétentes soient-elles pour être sûr que les résultats seront au rendez-vous. Il est facile de penser qu’additionner les expertises soit sources de succès. Mais beaucoup d’exemples ont montré le contraire.
Car dans un premier temps, la qualité du manager va être importante pour
–       Organiser
–       Gérer
–       Contrôler que chacun remplit sa tâche.

La stratégie doit être clairement définie pour que chacun puisse y adhérer.
Chaque membre de l’équipe doit se mettre au service du groupe et de son manager, même s’il n’est pas toujours en accord et que ça peut aller momentanément à l’encontre de ses objectifs personnels.

Que tout le monde soit conscient (direction comprise) que si le collectif possède une expertise supérieure à la moyenne, il faudra faire face à des écueils voire des échecs, qui ne devront pas changer la stratégie mise en place.

Le manager devra ensuite appliquer une rigueur et une discipline dans le temps pour que le collectif applique la stratégie et reste focaliser sur les objectifs collectifs.

Même si Pochettino paraît être le manager idéal, qu’il se dit satisfait du recrutement et qu’il mettra tout en œuvre pour réussir, ce groupe il ne l’a pas choisi et il vient juste d’être constitué.
Ces deux paramètres pourraient s’avérer très importants dans la cohésion rapide du collectif car est-ce que les objectifs personnels seront en adéquation avec ceux du collectif et lui laissera-t-on le temps de travailler sereinement sans pression du résultat.

Sa direction estime qu’avec ce collectif d’expert, il n’a pas d’autre choix que de réussir rapidement.  

Lire l'article

Un exemple à suivre

Durant ces jeux olympiques, nous avons eu des victoires historiques dans les sports CO et à première vue la plus surprenante est celle des volleyeurs français.

Mais tous les éléments ci-dessous montrent que celle-ci n’est pas due au hasard :

  • ✅ Un manager Laurent Tillie qui a su constituer et manager avec humilité et volonté un collectif de « dingue » selon lui
  • ✅ Des joueurs avec de fortes personnalités mais toujours au service du groupe
  • ✅ Un objectif défini depuis 2012 avec une stratégie qui repose sur la passion et les points forts du groupe.
  • ✅ Une rigueur et une discipline pendant 9 ans pour ne jamais perdre de vue l’objectif malgré les échecs

Cette victoire est un exemple pour tous les leaders et mangers car elle montre que quand toutes les conditions sont réunies, qu’on se laisse le temps, les résultats sont au rendez-vous.

 

Lire l'article