La fixation des objectifs

 

Pour une mise en mouvement efficace, il faut une bonne fixation d’objectifs.

Mais qu’est-ce un bon objectif ?

En préparation mentale du sportif on définit l’objectif comme difficile mais atteignable car il doit permettre à la personne d’être concentrée sur les vrais sujets qu’elle doit travailler et fournir les efforts qui vont réellement lui permettre de progresser au maximum de ses capacités dans le temps imparti. L’entraineur doit veiller à qu’il ne soit trop élevé ou trop facile à atteindre pour éviter une protection de l’égo.

Si on le transpose dans le monde du travail, le manager va prendre la position de l’entraineur et il va devoir y inclure les valeurs de l’entreprise, mais aussi celles du collaborateur, et s’assurer qu’il soit bien celui du collaborateur et pas celui du manager.

Pour qu’il soit efficace et réalisable, le manager doit accompagner l’objectif de résultat par des objectifs de processus.

Un objectif de résultat seul sans objectif de moyens ou processus, va entrainer de la démotivation par l’absence de sentiment de progression, un sentiment d’échec, de stress si l’objectif semble s’éloigner ou n’est pas atteint.

Les objectifs de moyens vont faciliter l’atteinte de l’objectif de résultat car le manager pourra formaliser les avancées pour valoriser le sentiment de progression, pointer une facilité de rebondir (motivation pour continuer l’effort) plutôt qu’un ressenti de ratage total et de temps gâché même si l’objectif de résultats n’est pas atteint.

La troisième étape pour la fixation d’un bon objectif est de le répartir sur 3 temps, le court, moyen et long terme. Comme pour le sportif, le court terme va permettre de progresser, de faire des efforts tout en ouvrant le champ des possibles.

Très souvent, les objectifs fixés en entreprises, quand ils sont formalisés, ne sont que chiffrés, certainement plus facile à juger car quantitatif et à court terme, ils sont souvent fixés sur l’année et rarement au-delà.

Trop souvent, le manager ne prend pas ou n’a pas le temps de mettre en place tout cet accompagnement, parce que trop préoccupé par le quotidien, l’opérationnel, le résultat et l’instantané.

Si chaque fixation d’objectifs est construite selon le modèle cité précédemment, on va améliorer la motivation, l’implication, et la compétence de chaque salarié de l’entreprise.  De plus, dans les objectifs de processus, on peut intégrer des objectifs personnels. Cela participe à répondre à la reconnaissance des salariés qui est un sujet souvent évoqué et pour lequel le manager a trop souvent une réponse pécuniaire sous forme d’augmentations de salaires ou de primes, qui est une réponse mais qui n’est pas le seul.

En tant que leader ou manager comment fixez-vous les objectifs de vos collaborateurs ?

En tant que salarié, comment vous sont fixés vos objectifs ?

Pour bien fixer vos objectifs ou ceux de vos collaborateurs, n’hésitez pas à prendre contact sur en complétant les liens d’inscriptions

Lire l'article

La recherche de « son bonheur » en 3 étapes

Comment trouver « Mon Bonheur »?

Cette question, je me la suis souvent posé sans savoir vraiment y répondre car comme beaucoup j’ai subi les influences de mon éducation, avec ses croyances limitantes, de la culture française qui stigmatise l’échec, l’éducation Nationale qui ne prône qu’un seul format de réussite, « si tu as un beau diplôme, tu auras un beau travail », l’environnement professionnel et économique qui n’est que le prolongement de la scolarité, « si tu as un beau travail, tu auras un bon salaire et une bonne retraite » et pendant longtemps j’ai été le spectateur de ma vie et « mon bonheur » n’était pas celui que je désirai au plus profond de moi.

Lire l'article

Quelles sont mes valeurs

Dans mon premier article, je vous décris comment trouver votre bonheur en 3 étapes dont la première est de définir ses valeurs.

Après 30 d’expérience en entreprise dont 20 en tant que manager et entrepreneur, puis en tant

qu’indépendant, j’ai acquis la conviction que pour bien fixer ses objectifs et les atteindre, il faut s’appuyer sur ses propres fondamentaux pour être en position.

En les définissant, nous faisons un travail sur nous-même pour mieux nous connaître.

Lire l'article

La mise en mouvement

La meilleure manière de se mettre en mouvement, est d’avoir des perspectives. Celles-ci vont nous apporter motivation, faire grandir l’estime et la confiance en soi.

Pour se mettre en mouvement, se projeter vers l’avenir, il faut se fixer ses propres objectifs pour :

  • Faire ses propres choix de vie
  • Choisir sa propre stratégie
  • Vivre à son rythme
  • Agir sur sa vie
Lire l'article